Prévenir le cancer grace à une alimentation anticancer

Plusieurs études montrent que l’alimentation et à la sédentarité impactent le risque de cancer. En effet, environ 30 à 40% des diagnostics de cancer pourraient être évités par de modestes changements d’alimentation. On pourrait parler d’alimentation anticancer. Mais en quoi consiste-t-elle ? Voici quelques conseils nutritionnels afin de réduire votre risque de cancer.

Repérer les cancérigènes dans les aliments

L’alimentation interagit avec le développement du cancer de plusieurs manières. Le premier est l’introduction potentielle des cancérigènes dans le corps. Toutefois, de nombreuses substances potentiellement cancérigènes ne sont pas encore interdites. Nous pouvons citer les additifs qui sont utilisés pour conserver les aliments, modifier leur texture ou leur apparence. Pour éviter ces produits chimiques, vous pouvez vous abstenir ou minimiser votre consommation d’aliments transformés. Car en plus d’être pauvres en micronutriments, ils sont également hyper appétissants, ce qui conduit à une surconsommation. Vérifiez donc la liste d’ingrédients utilisés dans chaque produit que vous achetez. Pour vous faciliter le processus, vous pouvez utiliser Yuka. Cette application décrypte les étiquettes des produits et analyse leur impact sur la santé.

Une alimentation anticancer ne passe pas seulement par le type d’aliment, mais aussi par la façon dont il est cuit. En effet, certains aliments contiennent des substances qui peuvent produire des cancérigènes pendant le processus de cuisson. L’alcool et la viande rouge en font partie. Une fois cuite à des températures élevées, certaines substances présentes dans la viande produisent des cancérigènes. Réduisez donc votre consommation et préférez une cuisson à des températures plus basses.

Modérer les portions de viandes rouges et transformées

Mis à part part les cancérigènes qui peuvent être produits pendant la cuisson, la viande transformée, comme le jambon ou les hot-dogs, est particulièrement liée au risque de cancer.  Ainsi, il est important de les éviter ou d’en consommer avec modération. Dégustez une petite portion de viande et remplissez le reste de votre assiette de légumes, de fruits et de grains entiers. Si vous en avez la possibilité, privilégiez des viandes comprenant le label Agriculture bio ou pensez à les acheter directement chez l’éleveur.

Limiter les sucres ajoutés et les graisses saturées

Les aliments contenant des sucres ajoutés et beaucoup de graisses saturées fournissent beaucoup de calories mais peu de nutriments. Bien que les graisses saturées soient bonnes pour la santé en quantité adéquate, elles peuvent avoir l’effet contraire en grande quantité. Ces aliments comprennent les boissons sucrées, les aliments hautement transformés et les desserts industriels. Les calories s’accumulent rapidement avec ces types d’aliments, ce qui peut entraîner un excès de poids qui favorise le développement d’un cancer. 

Privilégier une alimentation anticancer

Heureusement, manger sainement ne consiste pas uniquement à éviter les aliments ! Vous pouvez dès maintenant inclure des aliments nourrissants aux propriétés anticancéreuses. Le statut antioxydant et la densité en micronutriments font partie de ces propriétés.

Les antioxydants sont des produits chimiques qui s’opposent aux radicaux libres en stabilisant la cellule. La densité des micronutriments est liée à la quantité de vitamines et de minéraux contenus dans les aliments. Les micronutriments anticancéreux importants comprennent le calcium, le zinc, les vitamines A, K2, D, C et B. Les fruits et les légumes sont ainsi extrêmement importants afin de garantir un bon statut en antioxydants et en micronutriments.

Inclure des légumes, des fruits et des grains entiers

Les légumes, les fruits et les grains entiers sont la base d’une alimentation anticancer. Varier son alimentation et manger de saison permet de bénéficier des divers nutriments dont regorgent les fruits et les légumes. Incorporez donc des fruits et des légumes à chaque repas et collation. Si vous buvez des jus, choisissez des jus bio et sans sucres ni additifs ajoutés. Pour les grains, préférez les grains entiers tels que les pains entiers, plutôt que les produits raffinés. Optez pour du riz brun plutôt que du riz blanc. Limitez également la consommation des aliments raffinés et riches en sucre, comme les pâtisseries, les bonbons et les céréales industrielles. 

Alimentation anticancer : les protéines végétales

Les légumineuses sont des sources de protéines, de fibres alimentaires, de fer, de potassium et d’autres nutriments essentiels. N’hésitez pas à ajouter à votre assiette des lentilles, des haricots ou des pois chiches. Le tofu et le tempeh sont également une source de protéines végétales riches en nutriments. Vous pouvez ainsi remplacer les protéines animales par des protéines végétales.

VOTRE TARIF

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaires au fonctionnement

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site.

gdpr[allowed_cookies],gdpr[consent_types]

Statistiques de trafic

Ces cookies sont utilisés pour collecter les statistiques de trafic du site via Google Analytics.

_ga