Saignement de nez : causes, traitement et prévention

Les saignements de nez sont fréquents et bien qu’ils puissent être effrayants, ils indiquent rarement un problème médical grave. En effet, les vaisseaux sanguins du nez sont très fragiles et saignent facilement pour diverses raisons. Causes, traitement et prévention : le point sur le saignement de nez.

Les types du saignement de nez

Il existe deux sortes de saignements de nez.

  • Le saignement de nez antérieur se produit lorsque les vaisseaux sanguins à l’avant du nez se brisent et saignent.
  • Le saignement de nez postérieur se produit au niveau de la partie la plus profonde du nez. Dans ce cas, le sang coule à l’arrière de la gorge. Les saignements de nez postérieurs peuvent être dangereux.

Pourquoi le nez saigne-t-il ?

Un saignement de nez peut avoir lieu pour plusieurs raisons. La cause la plus courante est l’air sec, par exemple si le chauffage est allumé pendant l’hiver ou si le climat est chaud et peu humide. La prise d’antihistaminiques et de décongestionnants pour les allergies, le rhume ou les problèmes de sinus peut également assécher les membranes nasales et provoquer des saignements de nez. Se moucher fort et/ou fréquemment est une autre cause de saignements de nez. Les autres causes courantes comprennent les blessures dans le nez, les irritants chimiques, les éternuements répétés ou le fait d’avoir un objet coincé dans le nez. Dans certains cas, les saignements de nez peuvent signaler un problème plus grave comme l’hypertension artérielle, les troubles de la coagulation ou le cancer.

Comment arrêter un saignement de nez ?

Vous pouvez traiter la plupart des saignements par vous-même à la maison. La première des choses est de rester calme. En effet, si vous commencez à devenir nerveux, le saignement peut s’intensifier. Asseyez-vous et gardez la tête au-dessus du cœur. Il est important de ne pas vous allonger. Ensuite, penchez-vous un peu en avant. Cela empêche le sang de couler dans le fond de votre gorge. Puis, pincez vos narines pour bien les fermer 5 à 10 minutes pendant que vous respirez par la bouche. Cela exerce une pression sur la partie de votre nez qui saigne et peut empêcher le sang de couler. Une fois le saignement arrêté, ne touchez pas et ne vous mouchez pas. Toutefois, si les saignements recommencent, mouchez-vous doucement pour éliminer les caillots sanguins.

Quand faut-il contacter un médecin ?

La plupart des saignements de nez ne nécessitent pas de soins médicaux. Cependant, vous devriez consulter un médecin si votre saignement de nez dure plus de 20 minutes, si vous saignez souvent du nez ou s’il survient après une blessure. Cela peut être le signe d’un saignement de nez postérieur, qui est plus grave.

Comment prévenir un saignement de nez

Vous ne pouvez pas toujours empêcher les saignements de nez de se produire, mais il existe quelques réflexes pour essayer de les prévenir au maximum. La première des choses est de garder votre nez humide car la sécheresse peut provoquer des saignements. Par exemple, vous pouvez étaler doucement une fine couche de vaseline dans vos narines 3 fois par jour. Vous pouvez également utiliser une pommade antibiotique ou un produit nasal salin. Les humidificateurs peuvent également aider à humidifier l’air de votre maison et ainsi réduire vos chances de saigner du nez. En outre, le tabagisme peut irriter l’intérieur du nez. Si vous fumez et que vous saignez souvent du nez, pensez à arrêter. Dans certains cas, certains médicaments, notamment contre le rhume et les allergies, peuvent provoquer des saignements de nez. N’hésitez pas à discuter de votre traitement avec votre médecin qui pourra ainsi l’adapter à vos besoins.

VOTRE TARIF

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaires au fonctionnement

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site.

gdpr[allowed_cookies],gdpr[consent_types]

Statistiques de trafic

Ces cookies sont utilisés pour collecter les statistiques de trafic du site via Google Analytics.

_ga