Le tourisme social : des vacances qui ont du sens

Le tourisme social est un système gagnant-gagnant qui permet d’offrir des vacances à une partie de la population qui ne pourrait en bénéficier sans aides tout en assurant le dynamisme économique de régions habituellement délaissées par les visiteurs.

Le tourisme social : des vacances pour tous

Le but du tourisme social

L’un des objectifs du tourisme social est de permettre à chacun de s’offrir des vacances et d’accéder à la culture et au patrimoine. Il s’agit donc de faciliter l’accès au tourisme pour les personnes ayant de faibles revenus ainsi que pour celles en situation de handicap.

Les aides financières

Les aides financières passent par le financement d’une partie des frais de tourisme par le biais de chèques vacances ou de chèques restaurant. Ces avantages sont généralement proposés aux salariés d’entreprises privées qui souhaitent faciliter l’accès aux loisirs de leurs employés. Par ailleurs, il existe des organismes proposant des séjours à des tarifs avantageux. Ces offrent sont mises à la disposition des collectivités ainsi que de certaines entreprises afin de s’assurer que le plus grand nombre y ait accès.

Des infrastructures adaptées

Pour que le tourisme social puisse être le plus égalitaire possible, il est nécessaire de favoriser la construction d’infrastructures adaptées en fonction du public visé :

  • Les personnes à mobilité réduite sont souvent freinées dans leurs envies de découverte par le manque de logements adaptés. Afin de favoriser leur découverte des lieux de tourisme, il est nécessaire de promouvoir la construction d’infrastructures spécifiquement dédiées aux personnes en fauteuil roulant.
  • Pour les familles nombreuses ou les familles monoparentales, la mise en place de structures incluant des halte-garderies ainsi que des activités de loisirs spécifiquement dédiées aux enfants peut être un plus pour les parents qui ne s’octroient que trop rarement des vacances en famille
  • Les étudiants et jeunes actifs qui n’ont pas toujours les moyens de s’offrir des vacances apprécient les auberges de jeunesse leur permettant de se retrouver à des budgets avantageux.

Le tourisme social : promouvoir des régions délaissées

Faciliter l’accès au tourisme à toute une partie de la population permet de faire venir un plus grand nombre de visiteurs dans les diverses régions françaises. Cet afflux a pour principal avantage de dynamiser l’économie locale et de faire vivre les commerçants ainsi que les habitants des communes avoisinantes. Grâce à cet accroissement d’activité, les locaux eux-mêmes peuvent alors s’offrir des vacances et jouir des activités liées au tourisme.

Les zones rurales aidées par le tourisme social

Les zones rurales sont particulièrement touchées par l’absence de tourisme. Les bords de mer sont très prisés des visiteurs au détriment de régions plus éloignées et moins connues. Ces régions ont pourtant une offre de logement à des prix plus avantageux et bénéficient de subventions pour la création de structures spécifiquement adaptées au tourisme social. Elles s’avèrent donc être des terres d’accueil confortables et calmes pour les touristes. Promouvoir le tourisme social dans ces régions, c’est à la fois s’assurer des vacances à des prix réduits tout en boostant l’économie locale.

Les régions montagneuses accessibles à tous

Malgré ce que l’on peut croire, les régions montagneuses pâtissent également d’un manque d’attractivité pour le tourisme. Outre les stations bien connues des Alpes et des Pyrénées, nombreuses sont les régions montagneuses délaissées par les touristes car trop peu connues. Au même titre que les zones rurales, ces régions bénéficient elles aussi de plus en plus d’aides de l’Etat pour garantir la construction d’infrastructures leur permettant d’accueillir chaleureusement un grand nombre de touristes.

Le tourisme social pour un accès égal au patrimoine

La France est dotée d’un immense patrimoine disséminé au sein de ses régions. Favoriser le tourisme social revient à assurer à chacun le droit de pouvoir découvrir les régions qu’il désire. Cela permet un libre accès au patrimoine français et favorise aussi bien l’enrichissement intellectuel que culturel. Le tourisme et la culture ne sont donc plus réservés à une certaine catégorie de la population mais sont bels et bien ouverts à tous, sans conditions de revenus et sans discriminations liées au handicap.

Un tourisme social et durable

Le développement durable a une place de choix au sein du tourisme social. Conscientes des enjeux pour leur régions, les collectivités mises de plus en plus sur des infrastructures qui respectent la nature. Les valeurs écologiques ont donc pleinement leur place dans le développement du tourisme social. Cet aspect permet à la fois de développer les aspects touristiques d’une région tout en respectant l’environnement mais aussi d’attirer les visiteurs en recherche d’authenticité à un prix respectable.

VOTRE TARIF