Le tarif des couronnes dentaires

Tout le monde peut être un jour concerné par la pose d’une couronne dentaire au cours de sa vie. Certains ont une dentition qui s’y prête particulièrement mais l’on peut également avoir à subir ce type de soin suite à une fracture non réparable d’une dent. Que ce remplacement soit prévu ou non, à quoi faut-il s’attendre en termes de budget lors d’une pose de couronne dentaire.

Qu’est-ce qu’une couronne dentaire

La couronne dentaire est une prothèse qui ne se pose que lorsque les traitements entamés pour sauver une dent ont échoué. Elle a donc pour but de remplacer une dent trop abîmée et se pose sur un inlay-core qui doit préalablement être fixé dans la racine. Selon la composition de la couronne dentaire, des essayages avec un prothésiste peuvent être nécessaires afin de s’assurer des dimensions et de l’apparence esthétique qu’elle confère.

Les composantes du tarif des couronnes dentaires

Matériaux et composition

Il existe 4 grands types de couronnes dentaires :

  • La couronne dentaire en métal : il s’agit de la couronne la plus utilisée actuellement par les chirurgiens-dentistes. Elle est soit composée de nickel et de chrome, soit de métaux semi-précieux ou précieux pour les patients intolérants au nickel. Elle est économique et permet une pose rapide. Peu esthétique, cette couronne se pose d’avantage pour le remplacement de molaires ou prémolaires.
  • La couronne à incrustation vestibulaire : elle est économique et plus esthétique que la couronne en métal. Elle est préférentiellement posée sur les dents du haut de la mâchoire car sa forme ne permet pas le plus grand esthétisme sur les dents visibles du bas.
  • La couronne en céramique : son prix peut aller jusqu’à 1500 euros. Ce tarif se justifie par le fait que la couronne en céramique est beaucoup plus esthétique que les couronnes citées plus haut. Elle reste toutefois plus fragile que le métal.
  • La couronne en céramo-métal : elle est esthétique et plus solide que la couronne en céramique. Elle s’avère donc être un excellent compromis pour les dents de l’avant de la mâchoire. Son prix peut aller jusqu’à 1200 euros et sa pose est relativement longue puisque cette couronne nécessite de nombreux essayages chez un prothésiste.

Le choix du praticien

Aucune réglementation n’est imposée concernant le tarif des couronnes dentaires. Les chirurgiens-dentistes peuvent donc appliquer les prix qu’ils désirent pour la pose et la préparation des couronnes.

Afin de se prémunir d’un éventuel surcoût lors de la pose de sa couronne dentaire, il convient de bien choisir son praticien et de se renseigner sur les dépassements d’honoraires éventuellement pratiqués par ce dernier.

La pose d’une couronne dentaire avec son inlay-core coûte entre 400 et 900 euros. Les tarifs proposés sont donc très variables. On observe également une hausse des tarifs dans les grandes villes où les demandes sont plus nombreuses.

Le remboursements des couronnes dentaires

Le remboursement de base par la Sécurité Sociale

Il est communément reconnu que les remboursements de la Sécurité Sociale sont insuffisants pour de nombreux soins dentaires. La pose de prothèses dentaires est particulièrement concernée puisque la base de remboursement d’une couronne dentaire est de 107,50€. Sur cette base, la Sécurité Sociale ne remboursera que 70% soit 75,25€. Une très grande partie du prix de la couronne reste donc à la charge du patient. Pour se prémunir du tarif élevé de ces soins, avoir une bonne mutuelle s’avère être un atout non négligeable, notamment lorsque les soins dentaires sont récurrents chez le patient.

Mutuelle et remboursement des couronnes dentaires

Toutes les mutuelles ne proposent pas les même taux de remboursement pour les actes chirurgicaux dentaires. Certains contrats proposent des remboursements à hauteur de 100% de la base imposée par la Sécurité Sociale tandis que d’autres iront jusqu’à 200% ou 300%. De plus, certaines mutuelles, plus avantageuses, proposent des taux appliqués sur le tarif conventionnel de la pose et non sur le remboursement de base de la Sécurité Sociale (soit 70% du tarif conventionnel). Retrouvez ici les barèmes de remboursement de notre mutuelle.

Démarches administratives

La pose d’une couronne dentaire doit obligatoirement faire l’objet d’un devis auprès du praticien. Cela permet non seulement au patient d’anticiper les coûts de la pose mais également de pouvoir comparer les tarifs de plusieurs chirurgiens-dentistes.

Pour les patients équipés d’une mutuelle, une demande d’accord préalable doit être établie. Il convient également de s’assurer des délais de remboursement de la part de sa mutuelle. Pour les actes dentaires relativement coûteux, certaines mutuelles peuvent se réserver le droit de rembourser plusieurs mois après la pose de la prothèse.

VOTRE TARIF